( 27 mars, 2008 )

LE MODE DE VIE MEUSIEN

On peut rencontrer en Meuse toutes les catégories sociales.

Mais bien souvent en Meuse, même les catégories sociales les moins aisées vivent correctement lorsqu’elles adoptent le mode de vie traditionnel.

Le logement :

Le Meusien même s’il n’est pas riche est souvent propriétaire de sa maison.

Il la rénove et l’entretient lui même ou aidé de sa famille et de ses amis. Il lui arrive de faire appel aux entreprises mais uniquement lorsqu’il ne peut pas faire autrement.

Le chauffage de son logement :

Lorsqu’il le peut, le Meusien se chauffe bien souvent au bois. Certains façonnent encore leur chauffe eux-mêmes.

L’alimentation :

Nombre de Meusiens, exploitent encore un petit jardin ou une petite « chenevière ». Ils consomment leur producteur mais en font aussi bénéficier leur famille et leurs amis.

Souvent, ils possèdent également un verger ou tout du moins quelques arbres fruitiers.

Certains Meusiens ont pour habitude de faire de nombreuses conserves pour l’hiver. Ils font également souvent d’agréables jus de fruits, vins divers (groseille, rhubarbe, noix…) ainsi que des apéritifs ou des digestifs.

Certains élèvent des animaux, volailles, lapins et même moutons.

Leur mode de transport :Le Meusien a bien souvent deux véhicules. Un véhicule pour ses déplacements bourgeois et un second véhicule, souvent un utilitaire pour bricoler, aller au bois, à la chasse…..

Il arrive même couramment que certains Meusiens aient un troisième véhicule. Il s’agit dans ce cas d’un vieux tracteur agricole qui leur sert à rentrer leur bois.

Ces Meusiens n’ont pas de gros revenus et pourtant, ils vivent correctement. Ils ne sont pas envieux mais ne refuseraient pas de gagner à la loterie. Ils ont aussi des rêves.

Lorsque vous êtes reçus chez « ces gens là » pour reprendre l’expression de Brel, vous êtes reçus comme un prince. Ils font tout pour vous rendre le séjour agréable.

Les hivers rigoureux, leur passé difficile, les guerres ont donné aux Meusiens le sens des vraies valeurs.

Il serait vraiment dommage que la mondialisation et cette société de consommation tue le mode de vie traditionnel Meusien.

 

Le Meusien mérite d’être respecté.


|